Partagez | 
 

 Au boulot Milky Way Up !

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 23/07/2013
Messages : 25


MessageSujet: Au boulot Milky Way Up !   Dim 28 Juil - 7:33

~Jour 1~


– 10h58 – Mardi – Chaud et ensoleillé – Manège -

Séance de longe et travail sur le plat



En main, jusqu’au manège, Milky découvrit le monde. Il fit d’abord un écart en réaction à une poubelle un peu trop regardante, puis il entendit le tracteur et se mit debout. Je lui parlais pour le rassurer, tout en le maintenant les quatre membres au sol d’une main ferme, mais cela ne l’empêcha pas de reculer, l’œil blanc et les naseaux contractés. J’étais conscient de lui raconter des choses sans queue ni tête, mais cela semblait fonctionner. Finalement, l’engin à moteur disparu loin vers les prés, nous entrâmes dans le manège. Il était spacieux et aéré. Un cavalier travaillait son cheval sur des barres au sol, au fond. Je restai près de l’entrée et refermai la porte. Il y avait de la place pour deux, et je n’occuperai qu’un cercle pour commencer. Mon camarade me salua et confirma qu’il voulait bien de moi ici. Parfait. Je m’assurai que la sangle était bien serrée et la longe bien placée avant de commencer. Je pris une chambrière qui trainait miraculeusement dans un coin, parce que je n’en avais toujours pas rachetée une, et je posai mon casque sur le pare-botte, avec les rênes du filet. Je pris place au centre du cercle et ordonnai à Milky Way de s’éloigner. Il ne comprenait pas, alors à ma voix, j’ajoutai le mouvement de la chambrière vers son épaule. Il fit demi-tour au trot. Tout autant borné que lui, je l’arrêtai avec mon corps et la longe, et de la chambrière le fit partir dans l’autre sens. Il avait décidé qu’il avait suffisamment marché et préférait trotter.  Je lui demandai de prendre une allure plus cadencée. Le pur sang anglais regardait tout autour de lui, peu concentré sur son travail. Ses foulées étaient irrégulières et il maintenait un port de tête haut, cherchant à impressionner son congénère qui lui, était plié sur un cercle de barres au sol. Ensuite, nous fîmes un petit travail de transitions pas/trot. Dans les transitions montantes, Milky partait toujours vivement dans l’allure supérieure, il s’autorisa même deux ou trois coups de cul après que j’eus descendu les étriers pour le réhabituer à sentir une pression contre ses flancs. Pour ce qui était des transitions descendantes, il comprenait bien le système et dès que je passais un peu devant lui, il retombait dans le pas et marchait activement. Il apprenait, ou réapprenait, très vite. Malheureusement, Milky Way Up n’avait pas dû être beaucoup travaillé à la voix. Problème de surdité ou mauvais codes ? La deuxième hypothèse semblait la bonne puisqu’il avait eu peur en entendant le tracteur.

Changement de main et même travail à droite sur le cercle. De plus en plus à l’écoute, le pur sang effectuait l’exercice avec davantage de fluidité et se perdait moins en distractions amusantes. Vint alors le travail au galop. Mon réformé des courses – en cours de réforme – allait-il bien se comporter sur un cercle ? J’espérais surtout pouvoir le contenir s’il s’agitait. Le hongre pie alezan trottait tête basse en rythme, louchant sur le sol. De ma chambrière, je lui fis prendre le galop. Un petit galop cadencé, sur de belles foulées aériennes et bondissantes. Que dalle ! Il partit pleine balle, pouet pouet et compagnie – comprendre coups de cul à répétition -, et je dus l’arrêter dans un mur. Dommage pour lui, j’étais déterminé et je comptais bien recommencer. Deux fois encore, je dus persévérer. Galop en vrac, mais au moins, je réussissais désormais à le stopper sur le cercle. Changement de main et même chose à gauche. Cette fois-ci, il y avait davantage d’ordre, nous progressions à vitesse grand V. J’achevai ces vingt-cinq minutes de longe par quelques cercles au trot, puis je le fis marcher large à mes côtés pour visiter le manège qui s’était alors libéré. Les barres au sol étaient rangées, les portes fermées. Le bruit étouffé des sabots frappant le sable rythmait ma respiration. Au niveau de la porte, Milky s’arrêta et hennit à l’intention de ses amitiés qui partaient en promenade matinale. J’eus quelques difficultés à lui faire comprendre que nous, nous allions rester et travailler, mais il finit par céder. J’allais pouvoir me mettre en selle.



Milky Way Up était un cheval débourré. Ancien cheval de course, devenu reproducteur à cause de sa phobie du saut, il n’avait pas été monté pendant un an et à peine travaillé en main. Voilà le jour de vérité. Allait-il m’accepter sur son dos ? Mon oncle l’avait essayé et tout s’était bien passé. Pour ma part, je ne l’avais jamais chevauché. Je faisais sans doute trop confiance à mon oncle. Surprise surprise donc, et connaissant son caractère imprévisible, j’étais  prêt à tout ! Chambrière déposée dans un coin avec la longe, je mis mon casque sur ma tête et accrochai les rênes au mors. Je resanglai et réglai des étriers assez longs. Opération sac à patate oblige, je m’appuyai sur la selle, rênes courtes. Aucun mouvement. Caresse. Je n’aurais pas du être seul pour ce genre d’exercice, mais je ne connaissais personne hormis le palefrenier et je ne l’avais pas croisé ce matin-là. La pression montait. Et si, et s’il me rejetait complètement ? Je fis le tour de mon cheval en le touchant partout. Seul frémissement d’oreille au toucher de sa croupe. Zone sensible à éviter. Parfait. Tout en effectuant ces gestes, je parlais à Milky Way, tentant de le mettre en confiance, de le rassurer. Cela avait un effet bénéfique sur moi également. Comme chaque fois que je stressais mais qu’un cheval était en jeu, toutes mes peurs restaient à l’intérieur, concentrées dans mon estomac, génératrices d’un calme à toute épreuve, d’une voix douce, d’un regard attentif mais juste. Arriva le moment fatidique. Longue expiration. Paroles amicales de prévention : «  Je vais monter Milky ». Je mis le pied à l’étrier et m’élevai tout en douceur au-dessus de son dos et m’assis tout aussi souplement. Pas de mouvement brusque jusqu’à ce que j’ai mes deux pieds sur les planchers des étriers. Un. Deux. Voilà, j’étais à cheval sur Milky Way Up. Nouvelles caresses et félicitations à demi-voix. Une vague de soulagement, accompagnée d’une certaine fierté s’empara de moi. Bouquet floral d’expressions magiques sur mon visage rayonnant. Mais j’allais probablement ravaler bien vite tous ces sentiments. Une pression de jambe, les rênes courtes mais non tendues, et le jeune réformé se propulsa sur ses postérieurs, s’élevant dans l’air, sur place, et s’élança ensuite dans un galop effréné. Inutile de préciser que le manège se transforma en champ de course et moi en jockey totalement flippé de l’intérieur. Il abordait les tournants aussi vite que les grands côtés, ne se rendant pas compte de la petitesse de son hippodrome improvisé. Il se couchait dans le sable, soulevant la poussière en de lourds nuages et manquait de rentrer dans les murs.  Au bout de trois tours, je parvins à reprendre le contrôle et repasser au pas. Sur des rênes courtes, je le laissai avancer à son rythme et regarder tout autour de lui. Je reprenais surtout mon souffle. Au moins, j’avais appris une chose. Pour l’instant, Milky n’avait pas essayé de me dégager, il était seulement heureux de bosser un peu et nous devions instaurer de nouveaux codes, où la propulsion de la boîte de départ n’existait pas. Je pressai de nouveau mes jambes et j’obtins un départ au galop fulminant. De nouveau quelques tours, dans une allure qui devint plus raisonnée. Heureusement que je l’avais détendu avant, sinon, il aurait fichu en l’air au moins deux de ses tendons ! Retour au pas, quelques minutes de marche active. Naturellement, Milky Way avait une bonne propulsion et une allure rythmée. Changement de main, quatre tours de galop et retour au pas. Je me battais moins pour obtenir une allure descendante. Le départ restait toutefois « astronomique ». Je le fis marcher en prenant bien soin de conserver des rênes courtes sans pour autant tirer. J’étais méfiant et lui prêt à n’importe quoi. Au pas, j’avais entre mes mollets un cheval actif, mais très réceptif. Il s’arrêtait sans souci, et ses oreilles se mettaient en mouvement lorsque je lui parlais. Je finis par mettre pied à terre, poser mon casque sur le sol et remettre la longe sur le mors pour le faire trotter un peu suite à cet intense galop. Tête basse, allure davantage régulière. Milky Way Up était à cet instant un cheval défoulé et on aurait pu le croire être au travail depuis toujours. Bien sûr, il gardait du jus en lui, mais il n'éprouvait plus le besoin de se dépenser. Je récupérai mon matériel et reposai la chambrière. J’ouvris la porte et quittai le manège en tenant mon pur sang anglais pie alezan en main. Nous allions revenir souvent. Un long travail nous attendait, de persévérance, de confiance à développer, de codes à instaurer.


1470 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
— ADMINISTRATEUR —
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 25/07/2013
Messages : 42


MessageSujet: Re: Au boulot Milky Way Up !   Dim 28 Juil - 18:42



Pas si sage que ça, finalement, ce Milky.

J’ai eu une idée (ouii ça m’arrive !). On va mettre un pourcentage de «remise à la normalité» (vu que ton perso en train de le dresser quoi X3). Ton but sera d’aller jusqu’à 100%, et en attendant tous les points gagnés en dressage seront divisés par 2 (sinon tu vas te retrouver à 500 en Dressage alors que ton cheval sera juste techniquement capable d’être normal quoi lol). On expérimente, et on voit ce que ça donne Very Happy (ça fait quoi d’être cobaye ?). Si tu as des questions ou si t’es pas d’accord, n’hésite pas à me contacter par MP =D

Passons à ton texte ! Ahlala, les tours de piste en mode hyper vitesse … et dire que c’est ce qui m’est arrivé quand j’ai monté pour la première fois mon cheval ! Bref, j’raconte ma vie là. J’aime bien le « Je vais monter Milky », genre on se demande c’est qui le plus rassuré dans l’affaire, le cheval qui se fait dresser ou le cavalier qui dresse. N’empêche que Luka finit quand même par avancer avec Molky, et ça, c’est cool !

+ 140 Points Bonus

[Dressage Réformé : 10%]

Dressage : +8
Confiance : +14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au boulot Milky Way Up !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aki au boulot part I [defouloir hrp]
» Ca c'est un boulot pour Fred et Cruchot !
» Au boulot, moussaillon !
» Accéder à HT (ou à un autre site) depuis le boulot
» [Boulot pour modo] Flooderies...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Almara - La Seconde Chance :: ~ LE DOMAINE D'ALMARA ~ :: ~ Les Infrastructures ~ :: Le Manège-
Sauter vers: