Partagez | 
 

 A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mar 30 Juil - 21:56


La voiture quitta enfin l'autoroute. Kenzo ouvrit les yeux et regarda la voiture s'engouffrer dans la campagne profonde. Il soupire. Adieu les fêtes. Adieu les joins. Adieu les filles. Adieu la popularité. La voiture passa entre deux prés à vaches ou entre deux champs de blé. Il tapa contre le siège avant, énervé. Il jura. Quelle merde cette embrouille ! Juste pour une fête ! Dire qu'il est trop fier pour appeler ses parents et s'excuser. Si ça se trouve il serait déjà rentré. Non non non ! Il est plus fort que ça. C'est pas une mauviette !

Il regarda le paysage qui changea doucement. Une maison se détacha suivi de quelques unes et un panneau écrit : Acmara. Il soupira. Il n'y avait rien là-bas ! Heureusement qu'il avait son téléphone et un peu de cannabis sinon il se serait déjà pendu. Dans le van, Enjoy commença à s'impatienter, il le sentait et le conducteur aussi sûrement. Ah ce cheval et ce cavalier, ils ressentaient les mêmes choses aux mêmes moments. A croire qu'ils étaient jumeaux. Enfin Kenzo était bien plus beau que lui mais bon, il ne pouvait le lui en vouloir : personne n'égalait Kenzo. La voiture se gara enfin dans le parking et Kenzo soupira. Sa nouvelle vie pathétique commençait.

Il sortit de la voiture et jeta un petit "Oui ça va j'ai compris" en direction du cheval qui tapait partout dans le van. Le jeune prince arriva dans le hall et appela quelqu'un. Mais personne ne lui répondit. Il n'y avait personne. Il soupira et se dirigea vers ce qui semblait être l'écurie mais cette écurie était tellement moche, petite, nulle. Les boxes étaient si petits. Pauvre Enjoy qui se sentirait à l'étroit. Ses parents n'avaient donc pas de coeur à ce point ? Bon un palefrenier devait bien traîner quelque part ? Il remarqua une jeune femme qu'il héla.

    "Excusez-moi, je viens d'arriver. Pourriez vous sortir mon cheval du van et le mettre à son box."

Il ne dit pas "s'il vous plait", il ne dit pas "merci". Non il est le chef et il doit le faire comprendre aux gens. Alors soit vous obéissez, soit vous devenez les ennemis de Kenzo. Quel camps choisirez vous ?


_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 31 Juil - 9:43

Je me baladais dans les écuries, passant donner des caresses aux chevaux pendant que Sorcier était parti prendre un peu l'air frais au pré. Lorsqu'un cheval ronfla, je me rendis compte de l'arrivée d'un van. Curieuse, je me dirigeais vers la sortie pour découvrir qui arrivait. Avec un van, ce ne pouvait être qu'un nouveau à Acmara.
Pas encore vraiment sortie de l'écurie, je me fis héler par un jeune homme. Lui étant en contre-jour dans l'embrasure de la grande porte de l'écurie, je le dépassais pour pouvoir l'observer. Ce faisant, je remarquais la limousine et la portière arrière ouverte. Donc monsieur se faisait conduire, jusqu'à des écuries, et avec une voiture de riche propriétaire... J'esquissais un sourire en pensant que, si j'avais été conforme à l'éducation donnée par mon père, j'aurais été dans le même cas que lui à mon arrivée ici. Un peu perdu, ne sachant pas quoi faire d'un cheval et... Non, pas aussi impolie que lui, tout de même.

Me retournant pour le détailler, ses traits me semblèrent familiers. Je l'avais donc déjà vu... Mais où ? Certainement pas dans une des nombreuses fêtes mondaines où m'amenait mon père, j'aurais gardé en mémoire ce visage d'ange. Et puis, j'étais toujours restée en Italie, et lui n'avait pas un brin d'accent. Il était donc français, ou du moins francophone... Oui, ça y est ! Le prince débauché de Monaco. En le voyant ici, lui, très certainement puni par ses parents, j'éclatais d'un franc éclat de rire. Oh, oui, j'aurais pu arriver dans la même situation que lui ! Mais certainement pas à la suite de ma débauche, ou d'une quelconque punition de mon père. J'avais déjà été mieux éduquée que lui sur ce point. Enfin, j'espérais, parce que sa façon de parler et de regarder tout le monde de haut aurait presque pu me mettre en colère, moi d'ordinaire si calme et si timide. Mais je n'allais pas non plus hausser la voix, on m'avait longuement prouvé les mérites de ne pas céder à ce genre d'accès de colère. Non.

Me plantant face à lui, je lui octroyai un sourire, alors que mes paroles sonnaient étonnamment fausses avec cet accent italien, qui devait certainement être plus prononcé avec sa conduite.

» Et buongiorno et per favore, ça ne sait pas non plus comment ça marche, un prince ?

Me retournant vers le van, je fis une petite moue à l'idée de devoir m'en occuper. Je n'avais aucune idée de la manière de procéder, mais le tapage furieux du cheval me faisait plus mal au coeur qu'autre chose. Retournant à nouveau vers le prince, je recommençais.

» En d'autres circonstances, j'aurais été ravie de te rencontrer, Kenzo. Mais, puisqu'on y est, bienvenue à Acmara !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 31 Juil - 9:57


Il regarda la jeune femme qui s'était avancée. Elle avait éclaté de rire il avait esquissé un petit sourire mi-figue mi-raisin. Il en conclus qu'elle rigolait parce que c'était bizarre de voir un prince ici. Il lui lança un petit sourire charmeur. Elle s'était approchée de lui et il la reconnut de suite. Kenzo l'avait vu dans de nombreux magasines et surtout : son frère lui parlait toujours d'elle. La jeune femme parlait mais il ne l'écoutait pas. Il braqua son Iphone sur la jeune femme et la prit en photo. Ensuite il pianota sur son clavier tactile amusé. Il écrivit : "Hey Bro' regarde qui j'ai avec moi trou du cul ! Alors tu rages ? Fallait pas me laisser" Tant dis qu'il faisait cela il s'expliqua à la jeune femme qui venait de terminer une question.


    "Vous savez. J'ai un frère très fan de vous ! Vous devriez venir à Monaco un jour vous pourriez devenir une femme de la famille royale hein."

Il sortit de son petit monde et releva la tête vers la jeune asiatique qui venait de lui souhaiter la bienvenue. Il lui sourit et regarda autour de lui. Quelque chose manquait. Quelque chose d'important mais il ne savait pas quoi. Kenzo réfléchit un peu, lui donnant un air assez mignon comme marrant, et se rendit compte que son cheval était nulle part.


    "Ba il est où mon cheval ? Je vous demande un service et après je vous propose de devenir une femme De Monaco et vous ne pouvez même pas m'aider un peu ?"

Il haussa des épaules des prit le chemin du parking pour aller s'occuper de lui même de son cheval. Il pestait.

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 31 Juil - 10:09

Un prince futur paparazzi en plus... Je venais de gagner ma journée, moi... Il m'appris quelque chose au sujet de son frère, qui m'horrifia plus qu'autre chose. Je n'étais pas uniquement ciblée par les journalistes italiens, mais aussi par les français et les monégasques. Chouette alors ! Et lui, qui devait être suivi autant, si ce n'est plus que moi, il trouvait ça malin de faire rager son frère. Pour un peu, je les aurait échangés, les deux fils princiers. Le deuxième ne pouvait tout de même pas être aussi grossier, si ?

Cherchant autours de lui, il se plaignit de ne pas avoir son cheval. Parce qu'en plus, il pensait qu'un cheval, ça volait tout seul pour sortir du van ! Il se dirigea en pestant vers le van, et je le rattrapais bien vite.

» Ma situation me convient très bien, Kenzo. Et puis, je trouves qu'avoir un prince de Monaco ici, c'est déjà bien assez...

Le dépassant, je partis ouvrir la porte du van, afin de laisser le cheval respirer un peu. Il sembla se calmer un peu. D'ici, je pouvais voir une robe uniforme, crème sans aucun doute. Certainement l'une des robes les plus rares chez les chevaux, et comme par hasard, ça ne m'étonnait pas de la retrouver dans ce van-ci, attaché à cette voiture-ci. J'émis un petit sifflement appréciateur tout en montant dans le van. Il ne devait même pas savoir comment le faire sortir !
Le faisant tranquillement reculer, je le fis sortir, et je tendis la longe à son propriétaire avec un petit sourire.

» Tiens, là tu devrais t'en sortir. Je vais te montrer le chemin jusqu'aux écuries. Au fait, tu connais son nom ou même pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 31 Juil - 10:44


La jeune femme le rattrapa et il sourit. Rah elle devait déjà être sous son charme pour venir ainsi vers lui. Elle lui expliqua qu'elle trouvait qu'avoir un seul prince de Monaco ici lui suffisait. Là l'esprit de Kenzo s'emballa. Imaginez s'il devenait le compagnon de cette jeune femme ? Imaginez la réaction de son frère ? Il s'en voudrait l'idiot de l'avoir laissé partir. Il s'en voudrait d'avoir abandonné Kenzo et ses fêtes. Il ne l'avait même pas soutenu. stupide frère ! Bon il était temps de changer de ton. Sa nouvelle proie était trouvée.

    "Merci... D'être venue."

Wah Kenzo qui remerciait c'était pas courant. C'était une facette mais bon. Il lui sourit comme il avait l'habitude de le faire avec les pucelles un peu réticentes. Un sourire paisible qui en calmait plus d'une. Il regarda le petit cul de la jeune femme qui s'affairait à faire descendre le cheval du van. Kenzo en avait vu plus d'un le faire mais il n'avait juste pas envie de se salir. Non mais attendez. Depuis quand un prince fait les tâches pénibles ? Elle siffla le cheval. Il rigola. C'était pas commun une bourgeoise qui sifflait. Sa réputation n'avait pas menti. Enjoy recula doucement, c'était une perle avec les femmes ce cheval. Des fois Kenzo se mettait à penser que l'animal était intelligent. Il lui rendit son sourire et prit la longe qu'elle lui tendit. Il caressa le crème qui faisait déjà le flemmen et qui dressait la queue. Il suiva sa guide en réfléchissant au prénom de la femme. Son frère le lui avait dit tellement de fois. C'était un mois se rappelait-il. Un mois où y a des fleurs donc au printemps... Mars... C'était moche. Mai... bof bof sauf si c'était May mais non ça ne lui disait rien. Ca devait donc être Avril. Sûr de lui il annonça.

    "Bien sûr, vous devez être juste un peu moins connue que moi. Vous vous appelez Avril n'est ce pas ?"

Son cheval piaffa dans la cour. Une jument était attachée à une barre d'attache. Il tira fortement sur la longe qui brûla les mains du jeune homme. Ce dernier ne lâcha pas prise pour ne pas paraître faible mais gueula.

    "Putain Enjoy ! Arrête ! C'est qu'une jument ! "

L'étalon le regarda avec sa bouille de gamin. Il soupira. Il savait ce qui allait suivre : une connerie. Le crème poussa Kenzo qui tomba sur Avril -qu'il entraîna dans sa chute- et s'en alla au petit trop heureux voir la jument. Il poussa la cavalière et commença à faire un museau, museau avec la jument. Kenzo se releva puis tendit sa main à la jeune femme pour l'aider à se lever. Une fois la fille debout, il rattrapa l'étalon et ce dernier le suivi de mauvaise grâce. Il s'excusa auprès de la cavalière et revint près de Avril un petit sourire pas très rassuré.

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 31 Juil - 11:22

Après s'être si mal comporté, il me remercia de l'avoir suivi. Moi, ça me paraissait naturel : il m'avait demandé de l'aide, je l'aidais. Mais un petit remerciement de sa part, c'était sympa aussi. Signe qu'il n'était pas que débauché et mal élevé. Premier bon point, peut-être les écuries allaient lui faire du bien finalement.
Contrairement à ce que j'aurais pensé, l'étalon semblait le connaître. Il le mena tranquillement, me demandant la confirmation de mon prénom, tout en glissant au passage un petit compliment pour son ego brisé par son arrivée ici. Je levais un sourcil, étonnée qu'il puisse si facilement passer d'un sincère remerciement à un narcissisme purulent. Mais, contrairement à ce qu'il devait penser, ma notoriété plus petite que la sienne me convenait parfaitement. Un peu moins aurait même été bienvenu. Mais il ne devait pas le comprendre.

» Si. Au fait, tu peux me tutoyer.

J'évitais de lâcher un clin d’œil qui aurait pu lui donner de mauvaises idées. Son cheval ne m'en laissa pas le temps : avisant une jument, il renversa son cavalier, qui me renversa à son tour, et partit rejoindre sa belle. Il s'était encombré d'un étalon en plus ! Princier dans toute sa façon d'être, décidément... Il me proposa une main pour m'aider à me relever, et pendant qu'il allait rattraper son fugueur de cheval, je m'époussetais, plus pour me donner une contenance que par nécessité d'ailleurs. Il revint, tirant son cheval, avec un sourire un peu contrit. J'éclatais d'un franc éclat de rire devant son air un peu désolé. S'il avait vu mon propre cheval, il se serait rassuré : pas besoin d'être un grand et fier étalon pour faire tourner les humains en bourrique. Être un cheval suffisait !

Je le guidais ensuite vers les écuries, et lui désigna un box.

» Tu n'as qu'à le mettre ici, il sera à côté de mon poney. C'est un hongre, normalement il n'y aura pas de problèmes de ce côté-là, m'empressais-je de préciser.

J'ouvris la porte, contente de voir qu'il était paillé. Déjà ça de moins à faire en compagnie de Kenzo ! Et puis, en plus, il ne devait même pas savoir pailler un box...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 31 Juil - 20:53


Elle... rigola. Il la regarda d'abord sans comprendre puis lui sourit. Il était sûr que son petit air l'avait rendu trop craquant. Plus que quelques jours et elle serait sous le charme, il le savait. De toute façon il n'avait pas le choix : il la voulait ! Et il voulait sa revanche auprès de sa famille. Donc non, never, il ne la laisserait pas passer. Elle passa devant lui, il en profita pour la mater, comme à son habitude. Elle était bien sexy la petite asiatique tout de même. Ils entrèrent dans les écuries et Enjoy, à son habitude, fit sa star. Il piaffa sur place, leva la queue et hennit. La star faisait des entrées assez remarquables et Kenzo émit un petit sourire gêné envers sa compagne.

De sa petite voix teintée de l'accent italien elle présenta la nouveau foyer de l'étalon. Près de son cheval. Ne le voyant pas dans le box, Kenzo en conclu qu'il était dans le pré. Le jeune homme rentra son étalon qui ne broncha pas trop, et retira le licol avant de fermer le box. Il sourit à la jeune femme et s'appuya sur la porte du box du cheval d'Avril. Finalement il y avait bien un poney dedans. Un mignature assez choupi il fallait le reconnaître mais il ne faisait pas le poids par rapport à son exquis cheval. Il tendit la main vers la bouche du cheval.

    "Ca va, il est chou. Il s'appelle ?"

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Jeu 1 Aoû - 9:41

Il regarda un instant Sorcier, avant de me demander son nom. Ça va ? Qu'est-ce qui allait ? Il estimait mon poney digne d'être le voisin du sien ? Comment dire... Il n'avait pas le choix de toutes façons ? On était dans une écurie, pas à l'hôtel. Il y avait un box vide, son cheval allait dedans, point barre. Si chacun commençait à choisir ses voisins de box, on était pas rendus ! Cette simple phrase me montra un instant à combien d'années-lumières nous étions tous les deux : pourtant élevés dans le même monde, il en avait retiré le mauvais côté, et moi le meilleur. Enfin, du moins, j'avais essayé de n'en retirer que le bien. Certaines fois, mon côté gâté reprenait le dessus, mais j'essayais de rester avenante et aimable. Décidément bien loin de ce prince très imbu de sa personne et de ce qui tournait en orbite autour de lui...

» Sorcier. Sorcier de Brocéliande, son nom complet.

Rien ne m'obligeait à révéler aussi son affixe. Mais il m'y avait poussé, dans un certain sens. Le monde ne lui appartenait pas. Et, si par malheur ça arrivait, je marcherais à l'envers. Comme une gentille petite peste. M'enfin. Il n'était pas non plus méchant. Juste narcissique. Et une petite partie de moi le comprenait un peu : il était prince, et en plus beau garçon. Peu avaient dû lui résister.
Me forçant à me trémousser de manière fort peu élégante, je me hissais pour m'asseoir sur la porte du box. Dans cette posture, j'étais plus grande que lui. Pour le moment, pas question de bouger ! Ça allait lui faire du bien de devoir lever les yeux...


» Tu veux faire quelque chose de particulier ? Enfin, je veux dire, tu veux que je te fasse visiter, ou que je te montre ton appart'... me repris-je avec précipitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Sam 3 Aoû - 11:55

De Borcéliade. Tiens le petit poney avait une affiche ? Le monde était vraiment fou pour donner des affiches à des chevaux peu caractérisés et aussi peu racés que ce cheval. Mais bon, il fallait de tout pour faire un monde après tout. Elle l'avait dit gentillement avec un peu d'agacement dans la voix. Elle avait essayé de monter pour s’asseoir sur la porte et Enzo s'était précipité pour l'aider et la portant par la taille. Demoiselle en détresse : Enzo est là ! Dès qu'il pouvait se faire remarquer, il le faisait de toute manière. Il lui sourit et la regarda assise sur la porte. Il n'avait aucun complexe à la regarder ainsi. D'ailleurs Il était super bien placé. En la regardant il pouvait détailler sa poitrine et voir si cette dernière était assez grande. Enfin elle avait une poitrine d'asiatique mais bon. Il se mit en face d'elle et posa ses mains sur les côtés du box de la jeune femme qui lui proposa de faire quelque chose. Un petit sourire amusé se forma sur ses lèvres en voyant Avril se reprendre. Alors on veut déjà faire des bêtises avec moi ? Il ne répondit évidement pas ça.

    "Je veux bien que tu me fasses visiter et comme ça tu pourras me conduire à mon logement."

Il recula et tendit les bras pour attraper la jeune femme afin qu'elle descende.

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Sam 3 Aoû - 19:37



Il ne releva pas mon double sens. Ou en tout cas il n'en fit rien paraitre. Mais au vu de sa réputation, j'étais certaine qu'il l'avait remarqué. Et si je ne m'étais pas reprise, il aurait pu rebondir dessus. Mais je l'avais fait. Et une partie de moi aurait presque préféré oublier ma bonne conduute et se montrer un peu plus aguicheuse. Il était vraiment pas mal, le petit prince déchu. Et pas encore trop insupportable. Je pouvais toujours essayer. Je n'avais pas l'air de lui déplaire non plus. Rien ne me retenais vraiment, sauf peut-être ma timidité maladive. Mais j'avais encore du temps pour y réfléchir, il ne risquait pas de s'envoler. Ou tout du moins il n'allait pas partir de sitôt.
Après m'avoir portée pour monter sur la porte, il me tendit ses bras pour que je puisse descendre. J'en profitais outrageusement, laissant bien évidemment mes mains sur ses épaules plus longtemps que nécessaire.

» Grazie.

Puis, en l'invitant à me suivre, je le dirigeais vers le bureau d'accueil, oú on donnait aux nouveaux leurq clés d'appartement. La porte fermée, je toquis, sans aucune réponse convainquante. Ah. Pas de gardienne, donc pas de clés pour le moment. Me retournant vers Kenzo, je lui proposais de décider.


» Elle va pas tarder à revenir je pense. En attendant, on peut soit rester là au soleil, soit je t'emenne...
Je ne finis volontairement pas ma phrase, le laissant décider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Sam 3 Aoû - 20:17

Elle posa ses mains sur ses épaules et descendit lentement tant dis qu'il l'attrapait par la taille. Il lui semblait que ça faisait des années qu'il n'avait touché les hanches d'une jeune femme. En réalité ça ne faisait même pas trois jours mais tant pis, pour lui cela semblait des années. Alors qu'elle prenait son temps, il en profitait pour garder ce contact qui lui était assez cher. Ah le péché de chair était de loin le préféré de Kenzo. Et si en plus ça l'aidait dans ses projets personnels alors c'était parfait. Elle tombait à terre et il lui sourit en la lâchant lentement. "Pour ne pas que tu tombes" aurait-il pu prétexté alors que la jeune femme avait les deux pieds bien au sol mais il ne dit rien, il n'en sentit pas le besoin. Face à elle, il lui sortit le typique clin d'oeil avec un sourire aguicheur.

Ils prirent ensuite la route vers le club house, un bureau d'accueil. Il veilla à la laisser passer devant mais pas trop pour qu'elle ne remarque rien et lui en profita pour mater ce petit déhanché. Péché de chair vous disais-je. Kenzo n'était pas à proprement dit attiré par la jeune femme mais elle lui rendrait service en sortant avec lui pour deux raisons. Non pas en sortant pardon. En couchant avec lui. Donc je disais. Elle lui permettrait de faire jalouser son frère et elle lui permettrait de s'amuser un peu. De quoi se faire lécher les babines à notre jeune homme.

Ils arrivèrent devant une porte sur laquelle Avril frappa doucement. Aucune réponse ne revint en retour. La personne qui devait être dedans semblait être absente ou occupée. Elle le regarda et lui proposa de se dorer au soleil ou ... Elle ne finit pas sa phrase. Décidément elle semblait bien plus que aventureuse que ce que n'avait prédit Kenzo. Et bien si elle était déjà prête à passer à ça pourquoi ne pas en profiter.

    "Oui ça serait avec plaisir que je vous accompagnerais de votre chambre. My lady"

Il rigola ensuite à cause l'accent hautain et royal qu'il avait prit. Un ton qui ne lui convenait pas du tout ! Kenzo avait surtout dit ça comme ça afin qu'elle prenne la phrase comme une blague si elle n'était pas d'accord. Il assurait ses arrières : elle faisait trop pure pour se laisser aller dnas les bras d'un inconnu.

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Dim 4 Aoû - 20:58

Il me répondit sur le ton de la plaisanterie. Enfin, en apparence : pour quiconque aurait été étranger à notre conversation, il aurait pu le voir ainsi. Une plaisanterie entre deux amis. Une boutade,une ce-que-vous-voulez. Mais il ne s'agissait pas vraiment de ça. Plus vraiment, après nos longs échanges. Nous jouions au chat et à la souris. Je jouais un jeu dangereux, surtout avec lui. Pour le moment, l'égalité était parfaite. Mais je saais que je risquais de craquer la première. De me faire avoir, et de le regretter par la suite. Et pourtant, jusque là, même ma timidité ordinaire n'avait pas réussi à m'arrêter. Les écuries me changeaient plus que prévu. Plus vite aussi.
Je ne m'étais jamais beaucoup intéressée aux hommes. Dans le cercle d'amis de mon pére, peu étaiient les beaux partis. Beaux dans le sens du physique. Car leur porte-monnaie était souvent à la hauteur des attentes de toute jeune fille. Toute jeune fille du monde commun. Je n'avais pas à regarder ce genre de choses, étant d'ores et déjà un bon parti. Je n'étais pas non plus arrivée vierge jusqu'à mes 20 ans. Mais je n'estimais mes précédentes rencontres ni intéressantes, ni dignes de se transformer en souvenirs. Ce qui serait très certaiement encore le cas avec Kenzo...

» Normalement, l'homme doit accompagner convenablement sa lady, en la guidant. Je vais donc devoir me contenter de rien...

J'avais adopté le même ton faux que lui précédemment. Je m'amusais plus qu'autre chose.Je venais de lui donner l'autorisation de me "toucher". Non pas que ce fut la première fois : mes hanches se souvenaient encore de sa prétendue aide et de la chaleur de ses mains. Mais cette fois-ci, je le laissais ecore une fois choisir. Il pouvait vouloir jouer au prude et se contenter de me prendre le bras. Mais il avait mon autoisation silencieuse d'essayer autre part. Et je n'avais aucune idée de ce qu'il allait choisr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mar 6 Aoû - 10:12


Il regarda la jeune femme rigoler. Alors elle avait décidé de le prendre sur le ton de la plaisanterie ? Tant mieux d'une certaine façon. Faire rigoler les femmes c'était déjà les avoir à moitié dans son lit. Bien sûr celle-ci était bien plus rebelle que ces anciennes femmes et ça donnait du piment au jeu. Car oui après le péché de chair, Kenzo adorait jouer et gagner. Kenzo était donc banni du paradis avant même d'être mort. Mais en soit il s'en fichait : il était en vie et dans sa vie il pouvait le faire devenir son paradis.

Alors quand Avril le poussa un peu, le jeune prince se jeta sur l'occasion. Il s'avança vers elle, s'accroupit et en quelques minutes la petite bourgeoise se retrouvait dans ses bras. Un bras courbait ses jambes au niveau du genou. Son autre main, toute fois un peu trop haute sûrement, se retrouvait juste en dessous de sa poitrine et son bras maintenait le dos de la jeune femme. Il lui sourit et lui fit un petit bisous sur le front. Oui cette fois il y allait franco. Il ne savait pas du tout où était sa chambre, ni la sienne d'ailleurs, ni aucune en fait. Elle ne lui avait fait qu'une courte visite de l'écurie.

    "My Lady est heureuse ? Si My lady ne me dit pas où est sa chambre, je serais contraint de la laisser tomber dans de la paille."

Une petite menace en l'air. Ou pas. Restait à voir ce qu'elle allait décider. En attendant il restait là avec la jeune femme dans ses bras. Debout. C'était un poids plume et il remarqua rapidement que la porter montrait sa force. héhé c'était le meilleur pas de doute.

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mar 6 Aoû - 18:28

En moins de temps qu'il n'avait fallu pour le dire, je me retrouvais dans ses bras. Comme certainement toute jeune fille dans pareille situation, je guettais la moindre faille dans son porté. J'étais loin d'être lourde, certes. Mais une inflexion même minime aurait révélé une paire de biceps en carton, et par la même occasion un goujat qui n'avait nullement conscience de ses faiblesses. Mais de ma position certainement très envie par une plénitude de femmes, aucun signe de faiblesses. Ses muscles bandés tenaient le coup alors qu'il se penchait pour m'embrasser sur le front. Devant ce petit geste fort loin de mes attentes en matière de baiser, je fis apparaitre une petite moue déçue bien visible sur mon visage. Au moins, pour la pochaine fois, il était prévenu !
En entendant ses paroles, je ne pus m'empêcher de changer cette moue de dépitement en grand sourire. La menace de la paille devait avoir eu raison de moi. Devant ces pensées qui ne me ressemblaient pas, j'aurais pu rougir. J'aurais pu. Mais Kenzo avait enfoui tous mes réflexes timides au plus profond de moi. Et, mine de rien, ça me faisait du bien de pouvoir jouer un peu. De ne plus me laisser marcher sur les pieds. Je n'allais certainement pas cracher sur ce changement qui n'était vraisemblablement que provisoire.

Me contorcionnant pour atteindre ma poche, j'en sortis mes clés. Mon porte-clés aux couleurs de l'Italie pendait, me rappelant un instant mes origines de bonne famille qui n'auraient pas indiquées une telle conduite de ma part. Mais je ne m'en formalisais pas, lui tendant le trousseau.

» Si j'étais moins gentille, je te laisserais trouver seul les appartements, et retrouver le mien.

Oui, j'aurais pu. Mais il n'allait pas pouvoir me porter indéfiniment non plus. Et puis, c'était écrit depuis le début qu'il finirait dans ma chambre. Ni lui ni moi n'avions cherché à contrecarer ce plan, qui nous convenait à merveille. Posant les clés sur mon ventre, je pointais la petite porte du batiment principal, qui menait par un escalier ux caves aménagées pour les séjours à l'écurie. J'avais surtout hâte de voir comment il allait passer l'épreue des escaliers. Je résistais un instant à lui indiquer cette difficulté de parcours. Il allait le découvrir par lui-même. Et on était bien installé dans ses bras, tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 23
Messages : 41


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mar 6 Aoû - 22:05


Elle n'avait pas bronché la vicieuse ! Elle voulait finir avec lui, ce beau goss. Il en était sûr ! Il fallait ne pas tout gâcher maintenant : la victoire était proche. Et lorsqu'il l'avait embrassée sur le front elle avait fait une petite moue déçue, il l'avait vu ! Finalement elle avait sourit à l'idée de la paille. Joueuse. Petite joueuse qui ne disait rien. Il la sentie gesticuler comme une crevette dans ses bras et referma sa poigne contre le petit corps frêle. Il avait peur qu'elle tombe. Elle posa un trousseau de clef avec un drapeau de l'Italie sur son ventre. Il regarda le numéro. Puis elle pointa la direction des appartements. Il lui sourit. Elle était gentille, vraiment gentille : elle réalisait ses plans. Il tenta l'italien, du peu qu'il en avait appris.

    "andiamo nel tuo appartamento dunque"

Ca devait vraiment sonner très faux mais bon au pire ça pourrait la faire rire, au mieux elle serait étonnée et lui flatté. Son égo remonterait tellement, il le savait, il pouvait en frémir d'avance. Il n'attendit pas plus longtemps et commença à prendre le chemin qu'elle lui avait indiqué. Tout allait bien jusqu'au... Ba jusqu'au escalier. Il dut plier un peu jeune femme en deux afin de la faire passer mais veilla à ce qu'elle soit toujours bien. Malheureusement, il ne fit pas attention à la hauteur et descendant les escaliers, il se prit le plafond dans la tête. Il grogna et fit clairement comprendre à la jeune femme qu'elle pouvait descendre de ses bras.

    "Putain de merde ! Mais c'est quoi ces plafonds à la con ! ils se sont crus chez qui ? Des nains ! Quels idiots ! Faut pas être un prodige en architecture pour savoir qu'un plafond ça doit être haut. Putain ! "

_________________

"When you think that this is the end,
just push yourself and take drugs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MON PERSONNAGE
Date d'inscription : 24/07/2013
Messages : 52


MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   Mer 7 Aoû - 13:42

J'avais presque l'impression que son visage se résumait à un sourire. Tantôt appréciateur, tantôt carnassier. Un sourire de Prince, heureux de voir qu'une petite proie est en train de tomber tête baissée dans son piège. Moi, je devais avoir un sourire de jeune bourgeoise, contente de voir un prince s'intéresser à elle, comme une jeune fille sourit devant des sucreries. Vraiment, assez pitoyable de ma part. Mais j'étais allée trop loin, impossible de faire machine arrière.
Il ponctua ses sourires d'une petite phrase en Italien. Je levais un sourcil, étonnée d'entre ces mots dans sa bouche. Pour un monégasque, la langue prioritaire ne devait certainement pas être l'Italien. Et il ne m'avait pas l'air d'avoir été un jeune élève sage et zélé. Je remarquais, non sans une petite fierté, qu'il avait un accent à couper au couteau. Comme moi quand je parlais français. Les jeux étaient faits, nous étions à une parfaite égalité. Bien que je je sois plus pratique que lui.

Il s'approcha de la porte, et comme prévu, les escaliers eurent raison de sa galanterie. Après s'être débattu pour essayer de ne pas me faire toucher ni les murs ni le sol, le plafond se fit un malin plaisir de l'achever. En l'entendant pester comme un garçonnet, je descendis de ses bras, heureuse de voir que je devais être assez petite pour ne m'être jamais rendue compte de la hauteur minime de ce plafond. Après avoir éclaté d'un grand rire, comme à chaque fois que quelqu'un se blessait devant moi, je repris mon sérieux pour m'amuser de plus belle.

» Mon pauvre chéri ! Il t'a fait mal, le vilain plafond ? Viens par là que je te fasse un bisou qui guérit !

M'approchant de lui, je respectais ma parole. Écartant un instant ses cheveux bruns, je déposais un baiser juste à la base de son front. Je ne faisais que lui rendre la monnaie de sa pièce. Il m'avait frustrée tout à l'heure, à son tour. Je jouais un jeu dangereux. Tellement que, m'écartant immédiatement, je finis de descendre les marches en lui tournant le dos, pour aller déverrouiller la porte de mon appartement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MON PERSONNAGE

MessageSujet: Re: A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'un palefrenier [PV Avril]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Almara - La Seconde Chance :: ~ LE DOMAINE D'ALMARA ~ :: ~ Les Boxes ~-
Sauter vers: